Des lycéens face aux « fake news »

Le lycée Denis-de-Rougemont organisait deux jours d’ateliers et de réflexion. Objectif : sensibiliser ...
Des lycéens face aux « fake news »

Le lycée Denis-de-Rougemont organisait deux jours d’ateliers et de réflexion. Objectif : sensibiliser les jeunes à l’information et à ses dérives

Avec la généralisation des smartphones, il est devenu très facile de surfer sur internet, mais pas forcément de différencier ce qu'on y trouve. Avec la généralisation des smartphones, il est devenu très facile de surfer sur internet, mais pas forcément de différencier ce qu'on y trouve.

Comment différencier une vraie information d’une fausse ? Quelles clefs adopter pour déceler ces « fake news » qui empoisonnent les réseaux sociaux ? Des questions abordées mardi et mercredi par les étudiants de 2e année du lycée Denis-de-Rougemont à Neuchâtel.

Des ateliers animés par des professionnels de l’information y étaient organisés, dans le cadre de journées de réflexion autour des médias. Une démarche qui part d’un constat.

Alain López, directeur adjoint du lycée Denis-de-Rougemont

A l’heure de l’hyperconnectivité et de la surinformation, pas toujours facile de différencier le juste du faux. Nous sommes allés à la rencontre de quatre lycéens qui participent à ces deux jours de réflexion, pour discuter avec eux de leur rapport à l’information.

Cette démarche organisée par le lycée Denis-de-Rougemont est appelée à se reproduire à l'avenir. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus