« Effrayé mais pas étonné »

La contamination des champs de culture biologique par des pesticides ne surprend pas Bio Suisse ...
« Effrayé mais pas étonné »

La contamination des champs de culture biologique par des pesticides ne surprend pas Bio Suisse, qui rappelle qu’il s’agit de doses très minimes

La quantité de pesticides trouvée dans les champs biologiques reste très faible par rapport à l'agriculture traditionnelle. La quantité de pesticides trouvée dans les champs biologiques reste très faible par rapport à l'agriculture traditionnelle.

Les pesticides s’invitent dans les champs de culture biologique. C’est une étude de l’Université de Neuchâtel qui le révèle.

Plus de 90% des surfaces de l’agriculture biologique sont concernées. Bio Suisse précise toutefois dans un communiqué publié lundi que les quantités trouvées « sont 100 fois inférieures au seuil d’intervention à partir duquel les autorités prennent des mesures ».

Selon un des auteurs de l’étude, Fabrice Helfenstein, cette présence de pesticides s’explique par plusieurs facteurs.

Du côté de Bio Suisse, les résultats de l’étude ne sont pas surprenants mais restent préoccupants.

Entretien avec Pascal Olivier de Bio Suisse

Bio Suisse estime que des mesures doivent être prises. L’organisation milite pour une interdiction de tous les néonicotinoïdes. /mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus