Les champs bios pas si bios

Selon une étude de l’Université de Neuchâtel, rapportée par la NZZ am Sonntag, plus de 90% ...
Les champs bios pas si bios

Selon une étude de l’Université de Neuchâtel, rapportée par la NZZ am Sonntag, plus de 90% des champs des fermes biologiques du Plateau suisse sont contaminés par des pesticides

L'eau et le vent pourraient avoir contaminé les zones biologiques et de compensation, selon les chercheurs.  (Image d'illustration). L'eau et le vent pourraient avoir contaminé les zones biologiques et de compensation, selon les chercheurs. (Image d'illustration).

Plus de 90% des champs des fermes biologiques du Plateau suisse sont contaminés par des pesticides. C’est ce que rapporte la NZZ am Sonntag, qui cite une étude de l'Université de Neuchâtel.

Les chercheurs ont prélevé plus de 700 échantillons de sol et de plantes dans 62 exploitations agricoles et ont recherché des traces de néonicotinoïdes. Des résidus ont non seulement été trouvés dans les fermes conventionnelles, mais aussi dans 93% des exploitations biologiques, ainsi que dans les sols et les plantes de 80% des surfaces de compensation écologiques, où les insecticides de synthèse sont interdits.

L'eau et le vent pourraient avoir contaminé les zones biologiques et de compensation, selon les chercheurs. Les quantités de résidus toxiques trouvés dans les champs biologiques et dans les surfaces de compensation étaient tellement importantes que jusqu'à 7% des organismes auxiliaires, comme les bourdons, pourraient être impactés. Bio Suisse, la principale organisation du secteur, qualifie dans le journal la nouvelle d'"effrayante". Elle exige une restriction plus stricte des pesticides nocifs. L'Office fédéral de l'agriculture relève que trois des cinq substances retrouvées sont désormais interdites. /ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus