Nouveau combat pour le Haut veut vivre

Le collectif exige du Conseil d’Etat qu’il délocalise 6'000 citoyens de Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds
Nouveau combat pour le Haut veut vivre

Le collectif exige du Conseil d’Etat qu’il délocalise 6'000 citoyens de Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds

Le Haut veut vivre souhaite que La Chaux-de-Fonds garde son statut de première ville. Le Haut veut vivre souhaite que La Chaux-de-Fonds garde son statut de première ville.

La Chaux-de-Fonds doit rester la première ville du canton. C’est ce que martèle « le Haut veut vivre » ce lundi matin dans un communiqué. Le collectif demande au gouvernement neuchâtelois de relocaliser 6'000 habitants de Neuchâtel dans la cité des Montagnes afin que cette dernière conserve son statut de première ville du canton et de troisième de Romandie en terme d’habitants. Lorsque la fusion avec Peseux, Corcelles-Cormondrèche et Valangin sera effective, Neuchâtel détrônera en effet La Chaux-de-Fonds de ces titres symboliques.

Le Haut veut vivre demande au Conseil d’Etat de désigner par tirage au sort 6'000 citoyens « actifs et domiciliés dans le futur Grand Neuchâtel » pour les relocaliser à La Chaux-de-Fonds. Sont notamment exclues de cette délocalisation « toutes les personnes ne payant pas d’impôts ». Les frais de ces déménagements seront à la charge du fonds péréquatif cantonal. Enfin, la réalisation de ces déménagements ne se fera que « par des entreprises du Haut ». En guise de « dédommagement », les personnes tirées au sort se verront offrir un pique-nique canadien au Bois du Petit-Château.

Si le Conseil d’Etat n’obtempère pas, le Haut veut vivre se réserve le droit de lancer une initiative populaire. /comm-aju


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus