Scrutin du 19 mai : vote électronique suspendu

Les Neuchâtelois ne pourront pas s’exprimer par voie électronique le 19 mai. Le système proposé ...
Scrutin du 19 mai : vote électronique suspendu

Les Neuchâtelois ne pourront pas s’exprimer par voie électronique le 19 mai. Le système proposé par La Poste est suspendu afin que le géant jaune puisse sécuriser son dispositif

Il faudra voter de manière traditionnelle ou par correspondance en mai. Il faudra voter de manière traditionnelle ou par correspondance en mai.

Il n’y aura pas de vote électronique pour le scrutin du 19 mai dans le canton de Neuchâtel : la Poste a décidé de ne pas mettre à disposition son système. En conséquence, la population neuchâteloise ne pourra pas utiliser ce canal pour se prononcer sur les objets fédéraux et communaux qui se tiennent au Landeron, au Locle et à Val-de-Ruz.

La Poste veut procéder à des corrections rendues nécessaires en raison d'erreurs relevées à l'issue d'une mise à l'épreuve de la sécurité de son système de vote électronique.

Pour la votation du dimanche 19 mai, les Neuchâtelois établis en Suisse et à l'étranger devront donc exercer leur droit de vote par correspondance ou directement dans les bureaux de vote.

Entre le 25 février et le 24 mars, près de 3'200 chercheurs et hackers ont tenté de forcer le système de vote par internet de La Poste. Seize propositions d'améliorations ont été annoncées par des chercheurs. En parallèle à ce test, La Poste Suisse a publié le code source de ce même système. Cette publication a permis à des spécialistes internationaux de mettre en évidence trois faiblesses qualifiées d'importantes que La Poste s'engage à corriger avant que le système puisse être utilisé par les cantons intéressés. Pour cette raison, son système de vote électronique ne sera pas disponible pour la votation du 19 mai prochain.

Depuis l'introduction de cette possibilité, le canton de Neuchâtel a procédé à 56 tests de vote électronique, tous types de scrutins confondus, sans aucune faille de sécurité, de problèmes techniques ou de pannes. Ainsi, lors de la dernière votation fédérale, plus de 30'000 électrices et électeurs avaient la possibilité d'utiliser le vote électronique. /comm-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus