Réforme fiscale : campagne romande lancée à Delémont

Les cantons, l’Union des villes suisses et des acteurs économiques sont main dans la main pour ...
Réforme fiscale : campagne romande lancée à Delémont

Les cantons, l’Union des villes suisses et des acteurs économiques sont main dans la main pour porter le projet RFFA, soumis au vote le 19 mai

Martin Tschirren (directeur suppléant de l'Union des villes suisses), puis les Conseillers d'Etat en charge des finances Georges Godel (FR), Charles Juillard (JU) et Pascal Brouilis (VD, de gauche à droite) se sont mis en ordre de marche à Delémont. Ils jugent le projet RFFA équitable, équilibré et nécessaire. Martin Tschirren (directeur suppléant de l'Union des villes suisses), puis les Conseillers d'Etat en charge des finances Georges Godel (FR), Charles Juillard (JU) et Pascal Brouilis (VD, de gauche à droite) se sont mis en ordre de marche à Delémont. Ils jugent le projet RFFA équitable, équilibré et nécessaire.

La campagne romande en faveur du projet « Réforme fiscale et financement de l’AVS » (RFFA) a démarré lundi à Delémont. Les cantons, l’Union des villes suisses et des acteurs économiques affichent leur unité en vue du scrutin fédéral du 19 mai prochain. Les citoyens diront s’ils acceptent ou non l’établissement d’un système d’imposition des entreprises qui se veut compétitif et conforme aux exigences internationales.

Pour entourer le ministre des finances du Jura Charles Juillard, les directeurs des finances de Vaud et Fribourg ont fait le déplacement de Delémont. Le conseiller d’Etat fribourgeois Georges Godel explique pourquoi :

Georges Godel

En cas de « oui » à RFFA, de nombreuses communes s’attendent à des rentrées fiscales en moins durant quelques années. Mais le directeur suppléant de l’Union des villes suisses, Martin Tschirren, se veut rassurant :

Martin Tschirren

Si les entreprises paient moins d’impôts en cas d’acceptation de la RFFA, elles devront verser une compensation en faveur de l’AVS. La réforme vise en effet à renforcer l’assurance vieillesse, qui percevrait deux milliards de francs supplémentaires par an dès 2020. Pour Vincent Gigandet, directeur de la Fédération des Entreprises Romandes de l’Arc Jurassien, l’AVS sera grandement renforcée :

Vincent Gigandet

Les directeurs cantonaux des finances vont poursuivre leur campagne dans d’autres cantons romands, à savoir Genève le 18 mars, Vaud le 26 mars, Valais le 4 avril et Fribourg le 3 mai. Neuchâtel soutient le projet mais n'est pas encore entré en campagne. Le Conseil d'Etat le fera le moment venu, comme l'explique le chef des Finances, Laurent Kurth :

Laurent Kurth

Le peuple se prononce le 19 mai. /rch-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus