Les États approuvent à l'unanimité la ligne directe

Le Conseil des États a accepté ce jeudi à l'unanimité le projet d’infrastructure ferroviaire ...
Les États approuvent à l'unanimité la ligne directe

Le Conseil des États a accepté ce jeudi à l'unanimité le projet d’infrastructure ferroviaire PRODES et son crédit de près de 13 milliards, qui inclut une liaison directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds

La ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds a passé la rampe du Conseil des États. La ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds a passé la rampe du Conseil des États.

La ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds a franchi une étape politique importante ce jeudi au Conseil des États. La Chambre des Cantons a accepté à l'unanimité le Programme de développement stratégique de l'infrastructure ferroviaire à l’horizon 2035 (PRODES). Les sénateurs ont suivi l'avis de leur commission en adoptant un crédit de près de 13 milliards de francs. Le dossier doit maintenant passer au Conseil national.

La construction d’une nouvelle ligne entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds fait figure de projet emblématique dans ces futurs aménagements. Longtemps, l’ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard a voulu rénover l’actuelle ligne historique, pour 850 millions. Le Conseil des Etats lui a préféré un concept plus durable, soit un tronçon souterrain pour un peu plus de 1,1 milliards de francs. La Vaudoise Géraldine Savary s’est faite l’avocate de la ligne neuchâteloise :


L’activisme des conseillers aux Etats francophones a permis de compléter la liste qu’avait arrêtée Doris Leuthard. Le Jurassien Claude Hêche, président d’Ouest-Rail, fait l’inventaire des principaux projets romands retenus:

Après avoir convaincu le Conseil des Etats, Prodes et son crédit de 12,8 milliards doivent encore franchir le cap du Conseil national. Ce sera en juin ou en septembre prochain.


 /sju-gwe-lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus