Réception neuchâteloise au Palais fédéral

L'événement a permis aux autorités cantonales de vanter ce mardi les atouts de la région devant ...
Réception neuchâteloise au Palais fédéral

L'événement a permis aux autorités cantonales de vanter ce mardi les atouts de la région devant un parterre fourni de parlementaires fédéraux et de cadres de l'administration fédérale.

La réception neuchâteloise a réuni de nombreux parlementaires et cadres de l'administration fédérale ce mardi dans la Galerie des Alpes du Palais fédéral. (Photo: SP-Chancellerie d’État) La réception neuchâteloise a réuni de nombreux parlementaires et cadres de l'administration fédérale ce mardi dans la Galerie des Alpes du Palais fédéral. (Photo: SP-Chancellerie d’État)

Le Palais fédéral est devenu pour quelques heures une ambassade neuchâteloise. Les autorités cantonales ont mis sur pied une réception officielle à l’attention des parlementaires fédéraux et des cadres de l’administration fédérale. Ce n'était plus arrivé depuis plus de dix ans. L’opération semble avoir porté ses fruits ; pas moins de trois conseillers fédéraux et une quarantaine de parlementaires ont honoré l’événement de leur présence.


Campagne de charme et message politique

Le Conseil d’État neuchâtelois in corpore ainsi qu’une délégation de l’administration cantonale en ont profité pour présenter les atouts de la région. Les invités ont pu découvrir le travail minutieux d’une horlogère à son établi, mais aussi l’une des horloges les plus précises du monde, développée par le Laboratoire Temps Fréquence de l’Université de Neuchâtel. Enfin, tous les convives ont pu déguster un apéritif dînatoire aux saveurs neuchâteloises, avec même un bar à absinthe.

Lors de la partie officielle, le président du Conseil d’État, Laurent Kurth, a rappelé l’importance du Canton de Neuchâtel pour l’économie du pays ; le canton contribue à hauteur de 22% à l’excédent commercial de la Suisse. De quoi inciter, selon Laurent Kurth, les Chambres fédérales à soutenir le développement d’une ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.


Martin Vetterli, un ambassadeur de cœur

Le président de l’EPFL, Martin Vetterli, a également pris la parole en tant qu’invité d’honneur. Celui qui a grandi à Cortaillod a vanté les mérites du Canton de Neuchâtel: le lieu de ses premières études et le siège de Microcity. Notre entretien :

Retrouvez le compte-rendu officiel de l'événement sur le site de l'État de Neuchâtel. /comm-gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus