La relève en marche pour le 1er mars

Pour sa 35e édition, la Marche du 1er mars veut créer des liens entre les générations.
La relève en marche pour le 1er mars

Pour sa 35e édition, la Marche du 1er mars veut créer des liens entre générations

En 2018, la Marche du 1er mars avait eu lieu sous la neige. En 2018, la Marche du 1er mars avait eu lieu sous la neige.

Le comité de la Marche du 1er mars rajeunit et s’élargit progressivement. Dès l’année prochaine, une équipe renouvelée prendra la tête de la manifestation. Cette transition a inspiré le thème de la 35e édition : créer des liens entre générations.

Cette année, les organisateurs invitent tout particulièrement les familles à prendre part à l’événement. Les dix premières familles avec des représentants de trois générations qui s’inscriront se verront récompensées.

La principale nouveauté, c’est le concept de dancewalk qui sera déployé le long du parcours depuis La Chaux-de-Fonds. Des danseurs professionnels se mêleront à la foule pour évoluer en dansant. Les marcheurs qui veulent s’essayer à l’exercice seront libres de s’exprimer. Des femmes issues de la migration participeront au cortège, de même que des enfants porteurs de drapeaux neuchâtelois qu’ils auront revisités lors d’ateliers. La chanteuse neuchâteloise Armelle proposera une réinterprétation de l’hymne neuchâtelois.

Les deux parcours de la Marche du 1er mars restent les mêmes, avec un départ de Môtiers à 8h et du Locle à 9 heures, pour rallier Neuchâtel. Les marcheurs peuvent démarrer d’où ils le souhaitent. Plusieurs lieux de ravitaillement sont prévus. Il est recommandé de s’inscrire pour prendre part à cette manifestation gratuite qui commémore la marche des révolutionnaires républicains de 1848. /comm-msa

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus