L’Académie de Meuron s’ouvre au public

L’école d’arts visuels organise ses portes ouvertes vendredi et samedi. C’est l’occasion de ...
L’Académie de Meuron s’ouvre au public

L’école d’arts visuels organise ses portes ouvertes vendredi et samedi. C’est l’occasion de se pencher sur la formation proposée par cette institution neuchâteloise

Les locaux du quai Philippe-Godet sont ouverts au public vendredi et samedi. Les locaux du quai Philippe-Godet sont ouverts au public vendredi et samedi.

L’Académie de Meuron ouvre grand ses portes. Vendredi entre 17h30 et 21h ainsi que samedi de 9h30 à 12h, les amateurs d’art pourront venir visiter ce lieu de formation atypique.

L’école neuchâteloise est originellement orientée vers les Beaux-arts, bien qu’elle tende aujourd’hui à se diversifier. « Nous continuons à dispenser une formation académique et classique dans le dessin, la sculpture, la peinture ou la bande dessinée. En complément, il y a également de la photographie numérique, du graphisme ou encore du dessin sur tablette numérique », explique Frédéric Fischer, directeur de l’Académie de Meuron.

Les élèves sont généralement âgés de 15 à 23 ans et la plupart se destinent à une autre formation artistique plus spécifique par la suite. Frédéric Fischer estime néanmoins qu’il n’est pas toujours nécessaire de continuer dans une autre école : « l’enseignement fourni peut suffire dans le domaine des Beaux-Arts. En revanche, pour travailler dans le domaine des arts appliqués, il est nécessaire de poursuivre la formation. »

Concernant les frais d’écolage, les élèves doivent s’acquitter d’une facture de 8'000 francs pour chacune des deux années de formation. Ils peuvent voir l’addition réduite à 3'500 francs s’ils résident dans une commune subventionnant l’Académie. À noter qu’en plus de ces deux sources de revenu, l’institution trouve ses fonds auprès du Canton et de la Loterie romande. /pha  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus