La Chaux-de-Fonds passera bien aux macarons de parcage

Le Conseil général de la Métropole horlogère a accepté mardi soir la nouvelle politique de ...
La Chaux-de-Fonds passera bien aux macarons de parcage

Le Conseil général de la Métropole horlogère a accepté mardi soir la nouvelle politique de stationnement communale valable dès 2020

La politique de stationnement du compromis a passé la rampe du Conseil général de La Chaux-de-Fonds à l’unanimité mardi soir. Les élus ont accepté de mettre en place un système de macarons. Une fois acquises, ces cartes permettront de parquer pour une durée illimitée dans une grande zone de la ville. Elles seront payantes pour les externes mais gratuites pour les habitants de la Métropole horlogère. Cette unique zone dite « macaron » permettra par ailleurs aux voitures non équipées de ce sésame de se parquer durant deux heures. Par ailleurs, la zone bleue sera aussi agrandie au centre-ville pour permettre une meilleure rotation des véhicules afin de favoriser les services et commerces qui y sont installés.

Le dossier n’a donc pas totalement convaincu même s’il a finalement été accepté en bloc après plus de deux heures de débat. Le POP a qualifié cette politique comme étant l’une des moins ambitieuses d’Europe. Les Verts ont aussi mis le doigt sur le fait que ce nouveau règlement n’était pas incitatif pour que les Chaux-de-Fonniers utilisent un autre moyen que la voiture.

Par ailleurs, le Conseil communal a rappelé que cette politique n’était pas figée et qu’une évaluation de sa mise en œuvre sera effectuée sur le terrain, en particulier aux bords des différentes zones.

 Coup de neuf bénéfique pour le FC Etoile-Sporting

Le terrain de football des Foulets sera rénové avec une surface synthétique et un nouvel éclairage LED. Le législatif a accepté un crédit de près de 2 millions pour ce chantier qui pourra normalement commencer à l’issue du délai référendaire ce printemps. Ce projet est 200'000 francs moins cher que celui qui avait été abandonné en 2014 en raison de la crise financière. Comme le précise cette version 2019 du texte, l’infrastructure était en fin de vie et la surface du terrain n’était notamment plus aux normes de la 2e Ligue interrégionale, une catégorie dans laquelle évolue le FC Etoile-Sporting. /lre

 



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus