Les étudiants neuchâtelois se mobilisent pour le climat

Vendredi aura lieu une « Grève pour le climat » à l’échelle nationale à laquelle participeront ...
Les étudiants neuchâtelois se mobilisent pour le climat

Vendredi aura lieu une « Grève pour le climat » à l’échelle nationale à laquelle participeront les jeunes neuchâtelois

De nombreux manifestants s'étaient réunis le 8 décembre à la place des Halles à Neuchâtel pour lancer un cri du cœur pour la planète. De nombreux manifestants s'étaient réunis le 8 décembre à la place des Halles à Neuchâtel pour lancer un cri du cœur pour la planète.

Une grève de l’école pour le climat à l’échelle nationale. « Rien ne sert d'étudier si notre avenir et celui de la planète sur laquelle nous vivons n'est pas assuré », explique les jeunes. C’est la raison pour laquelle les étudiants de Neuchâtel ont rejoint la « Grève du Climat Suisse ». C’est une action d’ampleur nationale puisque les lycéens de la majorité des grandes villes de Suisse romande et Suisse allemande n’iront pas à l’école. Le 21 décembre dernier, des milliers de jeunes alémaniques avaient déjà fait grève outre Sarine. Les trois lycées cantonaux, le Centre professionnel du littoral neuchâtelois (CPLN), l’UniNE et les écoles secondaires manifestent le 18 janvier contre le réchauffement climatique. Ils dénoncent les « politiques fainéantes et aveugles » des autorités suisses en matière d’environnement.

Organisé par des étudiants, le mouvement se veut politique puisqu’il est dirigé à l’encontre du gouvernement, mais reste apartisan. Les pancartes sont donc les bienvenues à conditions qu’elles n’affichent pas de partis politiques. D’ailleurs, un atelier banderole est prévu par le groupe de l’Université de Neuchâtel la matinée-même de la manifestation.

Vendredi dans la matinée, les élèves partiront de leur collège respectif pour rejoindre la place des Halles de Neuchâtel. Le cortège s’ébranlera à 13 heures.

De telles manifestations font écho aux actions de la jeune militante Greta Thunberg. Depuis le mois de septembre, cette Suédoise âgée de 16 ans mène tous les vendredis la Grève de l’école pour le climat. Elle est également connue pour avoir prononcé un discours lors de la conférence de Katowice (Pologne) sur les changements climatiques de l’ONU. /iae-mwi 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus