Dans le rétro : un médecin condamné

Coupable d’homicide par négligence. La Cour pénale de Neuchâtel a condamné en novembre un médecin ...
Dans le rétro : un médecin condamné

Coupable d’homicide par négligence. La Cour pénale de Neuchâtel a condamné en novembre un médecin du Val-de-Travers pour sa responsabilité dans la mort d’un de ses patients, victime d’une surdose médicamenteuse. C’est le sujet de notre rétrospective de l’année écoulée

Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers avait acquitté un médecin en février dernier. Le Ministère public et les filles du défunt avaient fait appel. En novembre, la Cour pénale de Neuchâtel annule le premier jugement, reconnaissant la responsabilité du praticien vallonnier dans la mort d’un de ses patients qui s’est vu administré de fortes doses d’un médicament à haute toxicité. On revient sur ce verdict dans le cadre de notre rétrospective de fin d’année. Le septuagénaire est décédé en octobre 2016. Le médecin est reconnu coupable d’homicide par négligence. Il est condamné à 30 jours-amende avec sursis pendant deux ans.

Les explications de Marylise Saillard


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus