Bugnenets-Savagnières : optimisme de mise malgré les installations à l’arrêt

Le manque de neige n’entame pas le moral des dirigeants du domaine skiable des Bugnenets-Savagnières ...
Bugnenets-Savagnières : optimisme de mise malgré les installations à l’arrêt

Le manque de neige n’entame pas le moral des dirigeants du domaine skiable des Bugnenets-Savagnières qui s’apprêtent à inaugurer un nouveau téléski

Les arbalètes attendent patiemment de reprendre du service aux Bugnenets-Savagnières (Image: Bugnenets-Savagnières) Les arbalètes attendent patiemment de reprendre du service aux Bugnenets-Savagnières (Image: Bugnenets-Savagnières)

Les stations de ski de haute montagne ont fait le plein durant les fêtes, mais celles à basse altitude tirent la langue… Aux Bugnenets-Savagnières, la saison n’est toujours pas lancée faute de neige. Une situation qui contraste avec les dernières bonnes nouvelles. Lors de son assemblée générale en décembre, les actionnaires du domaine se sont montrés réjouis. La dernière saison a été bonne, elle s’est soldée par un bilan équilibré avec un produit net d’exploitation de près de 1,7 million de francs. Des investissements ont même été consentis avec notamment la construction d’un nouveau téléski pour les petits, le Petit-Marmet aux Savagnières.

En ce début de saison qui n’est pas encore lancé faute de neige, nous avons fait le point avec le président de la société Bugnenets-Savagnières. Michel Voutat commence par rappeler les bons résultats du dernier exercice :

Ce manque de neige n’entame en rien l’optimisme ambiant chez les dirigeants de la société qui compte huit téléskis pour 30 km de pistes comme l’explique Michel Voutat :

Michel Voutat a également précisé qu’en termes de fréquentation, la situation ne s’est pas détériorée depuis les années 2000. À noter également que depuis la fusion des Bugnenets avec les Savagnières, il a été possible de skier à Noël que sept hivers sur quatorze avec toutes les installations ouvertes. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus