Satisfaction au Coq d’Inde

Il y a du monde au marché de Noël en plein air de Neuchâtel. Les clients ont le sourire alors ...
Satisfaction au Coq d’Inde

Il y a du monde au marché de Noël en plein air de Neuchâtel. Les clients ont le sourire alors que les commerçants sont, malgré la fatigue, largement satisfaits

Les stands sont installés au Coq d'Inde, à l'ouest de la Place du Marché. Les stands sont installés au Coq d'Inde, à l'ouest de la Place du Marché.

Il y a de la bonne humeur à la rue du Coq d’Inde. Le marché de Noël en plein air se tient dans cette rue de la vieille ville de Neuchâtel jusqu’à dimanche. Pour la première fois, il s’étale sur deux semaines.

Une multitude d’animations – des concerts, des contes, des démonstrations – rythme la manifestation dans la rue mais aussi sous une yourte histoire de se réchauffer ou de s’abriter.

Certains artisans se sont relayés et n’ont fait qu’une semaine, remplacés ensuite par d’autres. L’une des commerçantes que nous avons rencontrée était présente lors des premières éditions il y a une quinzaine d’année. « A l’époque, on était un peu fou », explique Chantal Ritter Cochand, vigneronne au Landeron. « On organisait un marché sur trois jours séparés durant l’Avent. Il fallait tout monter et tout ranger le même jour ». Quand l’association organisatrice du marché du Coq d’Inde a indiqué aux commerçants que l’édition 2018 allait se tenir sur deux semaines, sa participation a été « une évidence ». Pour elle, c’est non seulement l’opportunité de mettre en avant ses produits, mais également de se faire connaître auprès des Neuchâtelois. Si elle reviendra l’an prochain ? « J’espère bien ! ».

Les clients viennent, eux, de Neuchâtel et des environs, pour découvrir ce que font les artisans de la région, déguster un apéritif entre collègues ou assister à un concert. Dans la convivialité et malgré le froid ! /aju

Entretien avec Chantal Ritter Cochand, qui évoque les premières éditions.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus