Action syndicale à la Résidence des Trois Portes à Neuchâtel

Unia a mené une action mercredi matin dans ce home et centre de jour dédié aux malades d’Alzheimer ...
Action syndicale à la Résidence des Trois Portes à Neuchâtel

Unia a mené une action mercredi matin dans ce home et centre de jour dédié aux malades d’Alzheimer. Des ex-employées dénoncent notamment une maltraitance morale de la part de la directrice, ce qu’elle réfute

Le père fouettard d'Unia avec son sac de charbon et son balais muni de protestations, selon le syndicat, des employé-e-s et ex-employé-e-s de la Résidence des Trois Portes à Neuchâtel. Le père fouettard d'Unia avec son sac de charbon et son balais muni de protestations, selon le syndicat, des employé-e-s et ex-employé-e-s de la Résidence des Trois Portes à Neuchâtel.

Vives tensions mercredi matin à la Résidence des Trois Portes à Neuchâtel. Unia a mené une action dans ce home et ce centre de jour dédié aux malades d’Alzheimer. Le père fouettard du syndicat a souhaité remettre à la directrice du lieu un balai rempli de protestations émanant des employés et ex-employés de la Résidence. Des reproches qui portent notamment sur des questions de maltraitance morale et verbale. Unia exige un traitement digne et respectueux des employés et a demandé un contrôle à la commission paritaire de la CCT Santé 21. Le syndicat estime également que le turn-over du personnel devrait inquiéter la direction, l’autorité sanitaire et les proches des résident-e-s.

Lors de ce point presse organisé par Unia, cinq ex-employées du home ont souhaité témoigner. Les griefs sont multiples : elles estiment notamment se sentir rabaissées, pas respectées, harcelées en cas de maladie ou encore contrôlées de manière excessive.

Témoignages de trois anciennes employées

Du côté de la direction de la Résidence des Trois Portes, la démarche du syndicat Unia n’a pas du tout été appréciée. Le ton est d’ailleurs monté entre les syndicalistes et certains représentants de la direction qui ont appelé la police, qui est venue sur place. En ce qui concerne les accusations portées à l’encontre de la directrice du home, elles sont toutes balayées. L’avocat de la Résidence des Trois-Portes réfute les accusations du syndicat et des employés, qu’il estime sans fondement. Daniel Brodt ajoute qu’une plainte pénale a été déposée contre Unia et les personnes qui ont franchi la porte du home durant cette action. /jpp

La réponse de l'avocat de la Résidence des Trois Portes, Daniel Brodt


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus