Le PLRN a l’UDC dans le viseur

Le Parti libéral-radical neuchâtelois visera deux sièges au Conseil national l’automne prochain ...
Le PLRN a l’UDC dans le viseur

Le Parti libéral-radical neuchâtelois visera deux sièges au Conseil national l’automne prochain. La section cantonale tentera de décrocher la place de l’ex-UDC Raymond Clottu

L'assemblée générale du PLRN a choisi sa stratégie pour les élections fédérales 2019, ce mardi à La Chaux-de-Fonds. L'assemblée générale du PLRN a choisi sa stratégie pour les élections fédérales 2019, ce mardi à La Chaux-de-Fonds.

Les libéraux-radicaux neuchâtelois ne le cachent pas, ils lorgneront sur le siège de Raymond Clottu lors des élections fédérales 2019. La section cantonale était réunie mardi soir en assemblée générale à La Chaux-de-Fonds pour discuter de sa stratégie en vue de l’échéance d’octobre. Le PLRN proposera une liste de quatre noms pour le Conseil national qui sera définie lors d’une élection primaire au sein du parti prévue le 16 mars. Une liste de deux noms sera également proposée sur le même fonctionnement pour le Conseil des Etats.

Si les intéressés ont jusqu’au 31 janvier pour se porter candidat à la candidature, un nom est déjà connu, celui du conseiller national sortant, Philippe Bauer. L’homme fera office de locomotive pour le parti et devrait figurer sur les deux listes, puisqu’il visera à remplacer son collègue démissionnaire, Raphaël Comte, au Conseil des Etats.

Par ailleurs, le PLR neuchâtelois a accepté à l’unanimité un apparentement avec le PDC et les Vert’libéraux en vue de ces élections fédérales. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus