Tête-de-Ran, un lieu à développer avec finesse

Dans le cadre de son travail de diplôme de Ranger, Philippe Carrard planche sur stratégie touristique ...
Tête-de-Ran, un lieu à développer avec finesse

Dans le cadre de son travail de diplôme de Ranger, Philippe Carrard planche sur une stratégie touristique pour améliorer et développer le site. Il vient de mettre un sondage en ligne

Philippe Carrard ira aussi distribuer des flyers sur le site et expliquer sa démarche aux visiteurs. Philippe Carrard ira aussi distribuer des flyers sur le site et expliquer sa démarche aux visiteurs.

Comment développer une stratégie autour du site touristique de Tête-de-Ran ? Urbaniste de formation, Philippe Carrard planche sur la question dans le cadre de son travail de diplôme de Ranger. Il s'agit d'une formation dispensée à l’école de la forêt à Lyss. Depuis quelques années, Tête-de-Ran a perdu plusieurs éléments emblématiques comme ses deux restaurants, et plus encore, ses trois téléskis ne fonctionnent plus. L’idée de Philippe Carrard serait d’impliquer les usagers dans sa réflexion.

Il a mis récemment un sondage en ligne pour se rendre compte des envies et des souhaits des visiteurs, mais aussi pour évaluer les forces et les faiblesses du lieu. Les questions posées s'intéressent avant tout à la fréquentation du site, aux périodes touristiques, pour y faire quoi, ce qui plaît, ce qui manque, etc.

Philippe Carrard s’appuiera en partie sur ces résultats pour proposer un projet à la commune de Val-de-Ruz. Le Neuchâtelois d’adoption va aussi consulter les acteurs concernés comme l’Association du développement de la Vue-des-Alpes/ Tête-de-Ran ou encore le ski-club. Il s’est par ailleurs approché des autorités de Val-de-Ruz, qui voient d’un bon œil ce projet. 

Le sondage est en ligne jusqu'à la mi-février. Philippe Carrard rendra son travail diplôme en mai. /sma

Philippe Carrard revient sur sa formation de Ranger:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus