Une aire provisoire à Gampelen

Une aire de transit pour les gens du voyage étrangers verra le jour à Gampelen. Il s’agit d’un ...
Une aire provisoire à Gampelen

Une aire de transit pour les gens du voyage étrangers verra le jour à Gampelen. Il s’agit d’un projet provisoire, dont l’exploitation sera limitée à deux ans

Entre 20 et 30 caravanes pourront faire halte Entre 20 et 30 caravanes pourront faire halte

Les gens du voyage étrangers pourront faire halte à Gampelen. Le Conseil-exécutif a fait savoir vendredi qu’une aire de transit provisoire verrait le jour. Son exploitation sera limitée à deux ans.

Entre 20 et 30 caravanes pourront être accueillies. Cette aire de transit, d’une dimension de 3000 m2, sera créée à proximité de l’établissement pénitentiaire de Witzwil. Elle sera située à deux kilomètres au sud du village de Gampelen, sur le lieu-dit « Eschenhof ».

Selon le gouvernement bernois, l’infrastructure sera minimale, mais suffisante. Eau potable, raccordement des conduites d’eaux usées au réseau public, installations sanitaires, électricité et conteneurs à ordures seront mis à disposition. L’exploitation sera assurée par la commune de Gampelen, auprès de laquelle les gens du voyage devront s’enregistrer.

Les coûts de construction seront pris en charge par le canton de Berne, ainsi que les coûts d’exploitation seront couverts par les loyers.

L’aire devrait voir le jour au printemps 2019 et être utilisée durant six mois à la belle saison. Réalisée à titre provisoire, elle sera fermée après deux ans d’exploitation. /comm-mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus