L’informatique neuchâteloise unie

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi de fusionner les services informatiques de l’État ...
L’informatique neuchâteloise unie

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi de fusionner les services informatiques de l’État et de la ville au 1er janvier 2019

Le canton de Neuchâtel n'aura plus qu'un seul service informatique dès le 1er janvier 2019. Le canton de Neuchâtel n'aura plus qu'un seul service informatique dès le 1er janvier 2019.

Le Service informatique de l’Entité neuchâteloise (SIEN) et le Centre électronique de gestion (CEG) ne feront plus qu’un dès le 1er janvier 2019. Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi deux crédits destinés à concrétiser cette fusion : 7,5 millions de francs pour la reprise des actifs du CEG, par 106 voix pour et 5 abstentions, et 1,8 million de francs pour le renouvellement des infrastructures informatiques reprises du CEG, de 2019 à 2021, par 107 voix et 5 abstentions.

La nouvelle entité devient un des services les plus importants de l’État, avec près de 180 employés. Un nombre qui n’est pas en baisse, seul un poste de chef de service passe à la trappe.

La fusion doit permettre la création d’un pôle informatique cantonal au service des différentes collectivités. Cette nouvelle organisation doit permettre d’entretenir et de développer les infrastructures informatiques, d’unifier les processus et d’assurer la sécurité du réseau cantonal. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus