Grand Conseil : Les députés devraient adopter le budget 2019

Les députés neuchâtelois vont débattre ce mardi du budget 2019 dont le déficit prévu est de ...
Grand Conseil : Les députés devraient adopter le budget 2019

Neuchâtel: les députés devraient adopter le budget 2019

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

Les députés neuchâtelois vont débattre ce mardi du budget 2019 dont le déficit prévu est de 17,9 millions de francs. Vu le consensus élaboré en commission, le budget devrait être adopté sans trop de mal, contrairement au psychodrame de l'an dernier.

Les groupes politiques se déclarent satisfaits de constater que le budget respecte le frein à l'endettement, une première depuis plusieurs années. Ils ont toutefois relevé la difficulté d'interprétation et de comparaison avec les exercices précédents, en raison notamment de changements de principes de comptabilisation.

Les partis de droite s'inquiètent que le budget reste déficitaire et ceux de gauche des mesures d'économies, notamment dans les subsides maladie. Un compromis a été trouvé en commission, qui devrait permettre de satisfaire au final une majorité de députés, sauf l'UDC qui s'abstiendra de voter le budget .

Subsides: limiter les coupes

La commission des finances propose notamment de limiter les coupes en matière de subsides d'assurance maladie et d'argent de poche versé aux résidents de homes. Pour améliorer le budget, elle propose notamment de diminuer la croissance des salaires de l'Etat.

Au final, les modifications proposées par la commission des finances se contrebalancent et permettraient de réduire le déficit de 40'000 francs.

Le budget proposé par le gouvernement prévoit des recettes fiscales de 202,5 millions de francs pour les personnes morales et de 725,5 millions pour les personnes physiques. Les charges se montent à 2,18 milliards. Au niveau des investissements, une somme de 89,4 millions de francs est budgétisée , soit 12,8 millions de plus qu'en 2018.

Pour rappel, en décembre 2017, le Grand Conseil avait refusé le budget pour l'année suivante qui prévoyait un déficit de 50 millions de francs. Le canton avait dû vivre les premiers mois de l'année sans budget. Un consensus sur un déficit de 37,2 millions avait finalement été trouvé en février.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus