Grogne chez les aînés de Val-de-Ruz

À Val-de-Ruz, par soucis d’économie, la traditionnelle journée des aînés s’est transformée ...
Grogne chez les aînés de Val-de-Ruz

À Val-de-Ruz, par soucis d’économie, la traditionnelle journée des aînés s’est transformée en thé dansant. Conséquence : la fréquentation a chuté de deux tiers

Image prétexte. Image prétexte.

Après les jeunes et leur camp blanc, après les lecteurs et le bibliobus, ce sont les retraités qui font les frais des difficultés financières à Val-de-Ruz.

En place depuis 6 ans, la journée des aînés s’est transformée cet automne en thé dansant. Une économie de 20'000 francs pour la collectivité publique.

La nouvelle formule a eu l’heur de déplaire à plus d’une personne âgée. Elles n’ont été que 200 à prendre part à cet après-midi champêtre, contre 650 les années précédentes. Au passage, le Conseil communal a reçu une vingtaine de courriers de mécontentement et plusieurs de ses membres se sont fait interpeller dans la rue.

Le conseiller communal François Cuche reconnaît un « petit soucis de communication avec le terme thé dansant ». Plus d’un aîné lui a fait remarquer qu’à son âge, il ne dansait plus.

Si la majorité des convives a déserté cette nouvelle formule, certains, absents les années précédentes, ont profité du changement pour prendre part à la fête.

Pour l’année prochaine, les autorités vont analyser la situation et voir ce qu’il est possible de faire. « Nous reproposerons quelque chose aux personnes âgées, avec, on l’espère, une réponse positive de ces derniers », explique François Cuche. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus