Du quinoa au Val-de-Ruz

Deux agriculteurs se sont lancés dans la culture de cette plante en mode bio. Le premier il ...
Du quinoa au Val-de-Ruz

Deux agriculteurs se sont lancés dans la culture de cette plante en mode bio. Le premier il y a trois ans, le second cette année. Une manière de se diversifier

Ces graines de quinoa n'ont pas traversé la terre pour arriver jusqu'ici, elles sont cultivées en terre neuchâteloise au Val-de-Ruz. Ces graines de quinoa n'ont pas traversé la terre pour arriver jusqu'ici, elles sont cultivées en terre neuchâteloise au Val-de-Ruz.

Du quinoa et en mode biologique. Deux agriculteurs se sont lancés dans la culture de cette plante au Val-de-Ruz. Une manière de se diversifier et une opportunité de se mettre au bio. Le quinoa se prête particulièrement à ce mode de culture puisqu’il est très fragile et ne supporte pas bien les produits de synthèse. Philippe Leuba, de Montmollin, s’y est mis il y a trois ans. Pour Stéphane Challandes, de Fontainemelon, la conversion est plus récente puisqu’elle date de cette année. Le climat du Val-de-Ruz, frais la nuit et pas trop chaud le jour, convient semble-t-il assez bien à cette plante originaire de la cordillère des Andes. Une plante, sans gluten, riche en acides aminés essentiel et riche en protéines, peut, de par ses qualités, être une alternative à la viande.

La culture de plantes que l’on ne voit pas encore beaucoup dans les champs des agriculteurs du canton de Neuchâtel et même de Suisse, est facilitée par la mise en service par Philippe Leuba depuis cet été, d’un centre de tri des grains. Il permet aux agriculteurs d’amener de petites quantités de produits et de favoriser les circuits courts, quasiment du producteur au consommateur. Le Marché de Pierre-à-Bot, sur les hauts de Neuchâtel, se tient ce week-end. Ces deux agriculteurs seront d’ailleurs de la partie pour faire découvrir leurs produits. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus