Un concert pour soutenir la Médaille d’or de la chanson

L’association franc-montagnarde organise une soirée, le samedi 24 novembre à Saignelégier. ...
Un concert pour soutenir la Médaille d’or de la chanson

L’association franc-montagnarde organise une soirée, le samedi 24 novembre à Saignelégier. Elle souhaite récolter des fonds et faire davantage connaître le concours, qui se tient chaque année depuis 1968

La Médaille d'or de la chanson sacre chaque année à Saignelégier un artiste qui chante en français. (Photo : archives) La Médaille d'or de la chanson sacre chaque année à Saignelégier un artiste qui chante en français. (Photo : archives)

La Médaille d’or de la chanson a besoin d’un coup de pouce. Le concours, qui existe depuis 50 ans, organise une soirée de concerts le 24 novembre prochain à Saignelégier, en partenariat avec la Brasserie des Franches-Montagnes (BFM). La manifestation sera destinée à récolter des fonds pour assurer la pérennité de la Médaille d’or de la chanson, dont l’organisation coûte chaque année près de 80'000 francs : « Aujourd’hui, on s’en sort pour organiser le concours, héberger et nourrir les artistes qui participent à la Médaille d’or. Toutefois, on a besoin d’argent pour pouvoir mettre en place des résidences et des stages de chanson », confie Valérie Boillat, présidente de l'association taignonne.

 

Des stages pour chanter, composer et faire des rencontres

Un stage chanson avait été organisé en 2015 à la Colonie des Rouges-Terres : cinq intervenants professionnels avaient encadré les onze chanteurs et chanteuses présents pendant dix jours. « Ces moments sont importants pour les artistes, cela leur permet de travailler de manière intensive pour peaufiner leurs œuvres, écrire de nouveaux titres, se préparer à la scène, et aussi de faire des rencontres », déclare Valérie Boillat. La preuve : le groupe Ostande s’est formé à la suite de ce stage. Le Suisse Pat Genet et le Français Régis Savigny participaient en solo au stage de 2015 et ont ensuite constitué un duo rock, qui viendra d’ailleurs jouer lors de la soirée de concerts du 24 novembre à la BFM.

 

Sur scène, des univers différents

Une dizaine d’artistes et de groupes se succèderont sur scène, notamment Mildred Aubry, Phanee de Pool, les Parisiens de Danny Buckton Trio ou encore le groupe local Vreni Holzer. Tous ont répondu présent et interviendront pendant 30 minutes, de manière bénévole. « Les groupes qui défileront sur scène ont un univers très différent : on veut montrer que la chanson française, ce n’est pas seulement un morceau guitare-voix, c'est aussi de l’électro, de la bossa nova, du rock, … Autant de genres qui peuvent plaire à tout type de public ! », admet Valérie Boillat.

L’entrée à la fête est libre, mais une collecte sera organisée pour récolter d’éventuelles contributions. La recette des bars et des repas servis ce soir-là reviendra également à la Médaille d’or de la chanson. L'événement débutera à 17 heures et devrait se poursuivre jusau'à 3 heures du matin. Plus d’infos sur la programmation ici. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus