Découvrir l’histoire et les voyages de gens ordinaires neuchâtelois

L’Association neuchâteloise pour la conservation des archives de la vie ordinaire fête ses ...
Découvrir l’histoire et les voyages de gens ordinaires neuchâtelois

L’Association neuchâteloise pour la conservation des archives de la vie ordinaire fête ses quinze ans. À cette occasion, elle revient sur l’importance de ses fonds et ouvre ses portes au public

La présidente Antoinette Béguin et Marie-Paule Droz-Boillat, conservatrice-adjointe des AVO. La présidente Antoinette Béguin et Marie-Paule Droz-Boillat, conservatrice-adjointe des AVO.

Comprendre l’histoire neuchâteloise à travers les récits de personnes ordinaires, c’est le but de l’association pour la conservation des Archives de la vie ordinaire (AVO).

Pour son quinzième anniversaire, l’AVO se consacre aux récits de voyage. En collaboration avec l’Institution d’Histoire de l’université de Neuchâtel, un colloque est organisé le 8 et 9 novembre 2018. Il est ouvert à tous, gratuit et sans inscription. Il se déroule aux bâtiments des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel. Les deux journées seront rythmées par différentes conférences et discussions autour des récits de voyage.

Ces récits de voyage permettent de découvrir la vision du monde des neuchâtelois des deux derniers siècles.

Depuis quinze ans, l’AVO recueille les carnets de voyages, les journaux intimes, les correspondances, les livres de comptes des familles neuchâteloises. La mise en valeur de ces documents est importante pour l’association. Ceux-ci sont une partie essentielle à la reconstitution de l’histoire des mentalités des Neuchâtelois des derniers siècles. C’est plus de 130 fonds qui ont été récoltés depuis le commencement de l’AVO. /cl-red

Notre rencontre avec Antoinette Béguin.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus