Pour améliorer les finances du Landeron

Face au déficit, l’exécutif propose six mesures pour redresser les finances communales. Jeudi ...
Pour améliorer les finances du Landeron

Face au déficit, l’exécutif propose six mesures pour redresser les finances communales. Jeudi soir, le Conseil général devra aussi examiner plusieurs motions, dont celles du PLR

Le Landeron. Photo: Joachim Kohler Bremen, Wikimedia Commons. Le Landeron. Photo: Joachim Kohler Bremen, Wikimedia Commons.

La séance du Conseil général du Landeron s’annonce longue jeudi soir. L’ordre du jour comporte 22 points, dont beaucoup concernent des mesures destinées à améliorer les finances communales. Les comptes 2017 ont bouclé avec un déficit, ceux de 2018 prennent le même chemin et le budget 2019 devrait aussi être largement dans le rouge.

Dans ce contexte, l’exécutif propose de réduire ses honoraires et ses vacations, de réduire les jetons de présence des autorités communales, de geler l’augmentation salariale des employés communaux en 2019, d’augmenter le taux de l’impôt foncier, d’introduire une redevance dans le cadre de l’approvisionnement en électricité. Il soumet aussi au législatif une hausse du coefficient fiscal, qui passerait de 66% à 68% dès le 1er janvier.

Le groupe PLR approuve les mesures proposées par le Conseil communal, à l’exception de la hausse du coefficient fiscal qui devrait se limiter à un point. Les libéraux-radicaux ont déposé cinq motions destinées à réaliser d’autres économies. Ils estiment qu’il est possible de réduire l’aide financière communale apportée à la piscine, à la bibliothèque et aux décorations de rue. Ils ont des pistes pour diminuer les coûts de la collecte des déchets et envisagent aussi de réduire le nombre d’employés communaux. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus