Le plan d’économie d’HNE déploie ses effets

Le plan d’économie mis en place par le conseil d’administration de l’Hôpital neuchâtelois est ...
Le plan d’économie d’HNE déploie ses effets

Le plan d’économie mis en place par le conseil d’administration de l’Hôpital neuchâtelois est en cours de réalisation ou le sera dans les prochains mois. L’objectif est d’économiser 3,3 millions de francs jusqu’à la fin de l’année 2018

L'entrée du site neuchâtelois de l'HNE. (Image: Archives) L'entrée du site neuchâtelois de l'HNE. (Image: Archives)

Le conseil d’administration de l’Hôpital neuchâtelois annonce ce jeudi avoir mis, où être sur le point de mettre en place les mesures du plan d’économie. L’objectif est d’épargner 30 millions de francs sur une période de trois ans.


Les mesures déjà en vigueur, des changements au niveau de la gestion et la fermeture des polycliniques du Locle et du Val-de-Ruz, ont déjà permis d’épargner 700'000 francs. La suppression de l’équivalent de 113,9 emplois plein temps permettra une économie prévue de 2,5 millions de francs en 2018, 4,3 millions en 2019. La grande majorité des personnes concernées ont pu être replacées pour limiter le nombre de licenciement à quatre personnes. L’optimisation au bloc opératoire et dans les services de gynécologie ont permis un gain estimé à 600'000 francs cette année.


Les zones de nettoyage hors soins seront externalisées à partir du 1e janvier 2019 pour une économie prévue de 200'000 francs. Les collaborateurs ont pu être replacés à l’interne.


Externalisation des crèches


La solution trouvée pour assurer l’avenir des crèches est une externalisation. L’association « Il était une fois », qui gère actuellement l'établissement « Ma crèche sous les étoiles » à Peseux, exploitera la structure de 76 places établie à Neuchâtel. Dans ce nombre, 20 places seront intégrées au plan d’équipement de la Ville de Neuchâtel. Tout le personnel continuera de travailler dans cette crèche. L’accent sera mis sur les tout-petits.


L’association reprendra aussi les rênes de la crèche de l’Hôpital de La Chaux-de Fonds à partir du 1er janvier 2019. Des discussions sont toujours en cours avec la ville de La Chaux-de-Fonds pour trouver une solution autour des subventions des places d’accueil. La décision finale est attendue pour début octobre. /comm – tho


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus