Le canton ferme le centre de La Ronde à La Chaux-de-Fonds

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé de fermer à fin 2018 le centre d'accueil de La Ronde ...
Le canton ferme le centre de La Ronde à La Chaux-de-Fonds

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé de fermer à fin 2018 le centre d'accueil de La Ronde à La Chaux-de-Fonds, en raison notamment de la diminution des demandes d'asile. Cette fermeture entraîne la suppression d'une dizaine d'emplois

Le bâtiment est un ancien pénitencier. (Image: Archives) Le bâtiment est un ancien pénitencier. (Image: Archives)

"Les quelque 60 requérants d'asile hébergés au centre de La Ronde seront progressivement transférés en appartements, voire au centre d'accueil de Tête-de-Ran, lequel, avec une capacité d'accueil de 130 places, deviendra ainsi l'unique structure d'hébergement collectif du canton", indique jeudi l'Etat de Neuchâtel dans un communiqué.

 

Ce redimensionnement conduira à la suppression ou au non-renouvellement d'une dizaine d'emplois (9,1 postes équivalent plein temps). "Les personnes concernées bénéficieront du soutien de l'administration cantonale dans leurs recherches d'emploi", peut-on lire dans le communiqué.

 

Le canton de Neuchâtel rappelle que le nombre de demandes d'asile déposées en Suisse a diminué de près de 17% durant les huit premiers mois de l'année, en comparaison avec la même période de 2017. Avec l'entrée en vigueur de la restructuration fédérale du domaine de l'asile et le développement de centres fédéraux sur son territoire, le nombre d'attributions de requérants d'asile au canton de Neuchâtel sera considérablement réduit.

 

Centre fédéral

 

Il ne dépassera pas 158 personnes par année, selon les simulations du Secrétariat d'Etat aux migrations. Après la fermeture des centres d'accueil de Fontainemelon, à fin 2017, et de Couvet au printemps de cette année, le canton a jugé nécessaire de continuer à redimensionner le dispositif d'accueil en hébergement collectif dans le canton en fermant le centre de La Ronde.

 

Pour rappel, la Confédération utilise une partie du site de Perreux, sur la commune de Boudry, comme centre fédéral d'hébergement pour requérants d'asile. Ce site assumera au 1er mars 2019 les fonctions procédurales pour la région Asile romande. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus