Du sang neuf pour l’Ensemble symphonique Neuchâtel

L’Ensemble symphonique Neuchâtel sous la baguette du Français Victorien Vanoosten. Le nouveau ...
Du sang neuf pour l’Ensemble symphonique Neuchâtel

L’Ensemble symphonique Neuchâtel sous la baguette du Français Victorien Vanoosten. Le nouveau directeur musical et artistique prendra ses fonctions lors de la saison 2019 à la place d’Alexander Mayer

Victorien Vanoosten (Photo: sp). Victorien Vanoosten (Photo: sp).

Un nouveau visage pour l’Ensemble symphonique Neuchâtel. Le Français Victorien Vanoosten a été nommé à la tête de l’orchestre. Il remplace Alexander Mayer qui aura passé en tout neuf ans à diriger l’ensemble.

Né en 1984, Victorien Vanoosten mène une double activité de pianiste et de chef d’orchestre. Passé par le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il a étudié la direction auprès d’Esa-Pekka Salonen, Alain Altinoglu et Peter Eötvos notamment. Actuellement, il est basé à Berlin sous la direction de Daniel Barenboim.

Reprendre l’ESN est une occasion en or pour Victorien Vanoosten :

Rentrée en fonction en 2019

Victorien Vanoosten a été choisi sur un panel de plusieurs candidats. La dernière sélection s’est tenue mardi avec l’orchestre. Il prendra ses fonctions lors de la saison prochaine à l’automne 2019. Toutefois, son travail va commencer plus tôt avec la préparation de la première saison. 

Alors que l’ESN a été créé il y a 10 ans, il s’agit donc de la dernière année d’Alexander Mayer à sa tête. Durant neuf ans, l’Allemand a alterné son poste de chef d’orchestre à l’ESN et au Sinfonietta de Lausanne. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus