Pauline de Vos Bolay:« la question du coût reste ouverte »

La présidente du conseil d'administration d'Hôpital neuchâtelois réagit au projet d'une commission ...
Pauline de Vos Bolay:« la question du coût reste ouverte »

La présidente du conseil d'administration d'Hôpital neuchâtelois réagit dans Place publique au projet d'une commission parlementaire visant à appliquer l'initiative populaire pour deux hôpitaux

La présidente du conseil d'administration de l'Hôpital neuchâtelois, Pauline de Vos Bolay. (Image: Archives) La présidente du conseil d'administration de l'Hôpital neuchâtelois, Pauline de Vos Bolay. (Image: Archives)

Deux sites de soins aigus, un à Neuchâtel et l’autre à La Chaux-de-Fonds, épaulés par un centre de services transversaux qui travailleront en réseau. C’est l’avant-projet de loi proposé mercredi par la commission de la santé du Grand Conseil neuchâtelois afin d’appliquer l’initiative acceptée en février 2017.

L’organe parlementaire n’a pas retenu la solution du Conseil d’Etat qui préconisait la création de trois sociétés anonymes, deux pour les soins aigus et une pour la réadaptation. La commission de la Santé propose un seul conseil d’administration, deux directions de site avec des compétences élargies et un centre de services transversaux. Les trois directeurs formeraient ainsi un collège, qui répartirait les missions de manière équitable.


Pour en parler, nous avons joint par téléphone la présidente du conseil d'administration de l’Hôpital neuchâtelois Pauline de Vos Bolay :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus