La commission santé abandonne les SA au profit d'un réseau

Le Grand Conseil neuchâtelois propose un projet alternatif pour l'Hôpital neuchâtelois. Une ...
La commission santé abandonne les SA au profit d'un réseau

Le Grand Conseil neuchâtelois propose un projet alternatif pour l'Hôpital neuchâtelois. Une solution qui maintient les deux sites, qui partageraient un centre de services transversaux. Cet avant-projet de loi abandonne la mise en place de deux sociétés anonymes

Le site de Pourtalès de l'Hôpital neuchâtelois. (Image: Archives) Le site de Pourtalès de l'Hôpital neuchâtelois. (Image: Archives)

La commission santé du Grand Conseil neuchâtelois a proposé mercredi un projet alternatif pour sortir le conflit hospitalier de l'ornière. Elle propose deux sites de soins, épaulés par un centre de services transversaux, qui travailleront en réseau.

Ce modèle cherche à conserver et développer une qualité de soins, avec un maximum d'efficacité, a déclaré le Vert Patrick Herrmann. "Il est exclu que la nouvelle organisation soit plus coûteuse que l'actuelle", a ajouté le PLR Didier Boillat.

Cet avant-projet de loi abandonne l'idée des sociétés anonymes (SA). "Cela aurait coûté plus de 4 millions de francs pour déconstruire et reconstruire", a expliqué le libéral Jean-Frédéric de Montmollin, président de la commission. "De plus, il est clair qu'un des deux sites était sous-doté en capital et qu'il aurait fallu réinjecter rapidement quelques millions", a précisé Didier Boillat.

Pour Patrick Herrmann, "il y a aussi une volonté de garder la santé en mains publiques". Selon lui, la solution des SA avait été lancée par défaut après le vote du 12 février 2017. Cette forme juridique n'était d'ailleurs pas préconisée par les auteurs de l'initiative "Pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires".

Dans l'avant-projet de loi, la commission propose un seul conseil d'administration, deux directions de sites aux compétences opérationnelles élargies et un centre de services transversaux. Les trois directeurs forment un collège qui répartit les missions de manière équitable et qui décide des collaborations entre acteurs publics et privés. /ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus