Quel avenir pour la petite reine en Suisse ?

Les Suisses votent le 23 septembre prochain sur le contre-projet à l'initiative vélo. Matthias ...
Quel avenir pour la petite reine en Suisse ?

Les Suisses votent le 23 septembre prochain sur le contre-projet à l'initiative vélo. Matthias Rutishauser, directeur de Pro Velo Biel/Bienne - Seeland - Jura bernois, est l'invité de Place publique

L'initiative mettrait les pistes cyclables à égalité avec les sentiers pédestres. (Image: archives) L'initiative mettrait les pistes cyclables à égalité avec les sentiers pédestres. (Image: archives)

Faut-il inscrire les voies cyclables dans la Constitution ? Les Suisses en décideront lors des votations fédérales du 23 septembre. Le texte propose de mettre les pistes cyclables à égalité avec les chemins pédestres. La Confédération remplirait ainsi un rôle de coordination et de soutien. Elle serait également tenue de remplacer les pistes qui doivent être supprimées.

Ce scrutin est un contre-projet à une initiative de plusieurs associations et de partis. Leur but était d’obliger la Confédération à promouvoir les voies cyclables. Depuis, l’initiative a été retirée et le peuple vote sur une version moins contraignante. Concrètement, qu’est-ce qui va changer pour les adeptes de la petite reine ? Question posée dans Place publique à Matthias Rutishauser, directeur Pro Velo Biel/Bienne-Seeland-Jura bernois. /gtr

«L'objectif est d'homogénéiser et de mettre en place des règles claires dans tout le pays»


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus