A vélo de La Brévine à Grono

Une cinquantaine de cyclistes s’élance mercredi matin de La Brévine pour Grono (GR). L’aventure ...
A vélo de La Brévine à Grono

Une cinquantaine de cyclistes s’élance mercredi matin de La Brévine pour Grono (GR). L’aventure vise à relier les localités qui ont enregistré les températures la plus basse et la plus élevée de Suisse

A gauche, le maire de Grono, Samuele Censi. A droite, le président de commune de La Brévine, Jean-Maurice Gasser. A gauche, le maire de Grono, Samuele Censi. A droite, le président de commune de La Brévine, Jean-Maurice Gasser.

Relier à vélo le village le plus froid à celui le plus chaud de Suisse. C’est le défi un peu fou que s’est lancé une équipe de cyclistes qui pédalera de La Brévine à Grono dès mercredi matin. Après des haltes à Berne, Meiringen et Andermatt, les sportifs atteindront le village grison samedi en fin de journée.

L’aventure commémore le 15e anniversaire du record de chaleur national, enregistré dans la localité du sud des Alpes le 11 août 2003 : 41,5° ! Ce sont donc 83,3 degrés qui séparent Grono de La Brévine, où une température de -41,8° a été mesurée le 12 janvier 1987. Pour les sportifs, ce sont surtout 333 kilomètres et 3'900 mètres de dénivelées positives à avaler. Avec, sur le parcours, trois cols qui font frémir tous les cyclistes : Grimsel, Furka et Gotthard.

Mardi soir dans la Sibérie helvétique, une délégation grisonne a retrouvé le peloton neuchâtelois, avant le départ prévu mercredi vers 10h30. La logistique est organisée par une multitude de bénévoles qui oeuvre sous l’égide de deux passionnés de vélo : le maire de Grono, Samuele Censi et le président de commune de La Brévine, Jean-Maurice Gasser.

Pour le maire de Grono, cette aventure permet de mettre en avant certaines régions parfois méconnues. Samuele Censi :

Le périple, baptisé « temperature in sella », est à suivre sur les réseaux sociaux. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus