Davantage de travail pour la Société de sauvetage du Bas-Lac

Les interventions sont plus nombreuses cette année sur le lac de Neuchâtel. Dix-huit bénévoles ...
Davantage de travail pour la Société de sauvetage du Bas-Lac

Les interventions sont plus nombreuses cette année sur le lac de Neuchâtel. Dix-huit bénévoles se mobilisent

Le bateau de la Société de sauvetage du Bas-Lac. Le bateau de la Société de sauvetage du Bas-Lac.

Pour que l’eau du lac n’ait jamais le goût des larmes. C’est la devise de la Société de sauvetage du Bas-Lac. Son groupe d’intervention compte 18 bénévoles qui ont du travail en cette période sur le lac de Neuchâtel. Cette année, le nombre d’interventions dépasse déjà de 15% celui de 2017. Depuis la fin du mois de juin, on dénombre huit interventions qui ont bénéficié à 21 personnes.

La Société de sauvetage du Bas-Lac compte une quarantaine de membres actifs. Les bénévoles du groupe d'intervention ont tous le brevet de sauvetage et le permis de conduire un bateau à moteur. Ils reçoivent aussi une formation technique et sanitaire et suivent un entraînement de trois heures par semaine.

La Société de sauvetage assure une mission de sécurité publique mais ne reçoit aucune subvention de la part des collectivités publiques. Seuls les dons de particuliers et d’entreprises alimentent le budget annuel de 45'000 francs. La Fête du sauvetage contribue aussi à réunir la somme nécessaire. La prochaine édition aura lieu du 23 au 25 août à Saint-Blaise. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus