Hérisson y es-tu ?

Hérisson y es-tu ? C’est le nom du projet de recensement de ce petit mammifère lancé au niveau ...
Hérisson y es-tu ?

Hérisson y es-tu ? C’est le nom du projet de recensement de ce petit mammifère lancé au niveau suisse. Le canton de Neuchâtel compte une dizaine de zones d’observation

Clémentine Vallélian et Michel Blant ont installé ce vendredi une dizaine de tunnels à traces dans la région de La Chaux-du-Milieu. Clémentine Vallélian et Michel Blant ont installé ce vendredi une dizaine de tunnels à traces dans la région de La Chaux-du-Milieu.

La population de hérisson est-elle en recule sous nos latitudes ?

Les études menées récemment en Angleterre et à Zurich le laisse penser. La question devrait trouver réponse une fois abouti le projet « Hérisson y es-tu » qui vise à recenser de ces petits mammifères.

En Suisse, 400 zones de 500 m2 ont été définies. Elles accueillent chacune une dizaine de tunnels à traces. Des petits couloirs que le hérisson traverse pour aller chercher de la nourriture. En y pénétrant, il trempe ses pattes dans de l’encre et laisse ses empreintes sur une feuille de papier.

Ce sont des citoyens volontaires qui sont chargés d’installer ces tunnels et de venir relever les empreintes quotidiennement durant 5 jours.

Le canton de Neuchâtel compte une dizaine de zones, dont une à La Chaux-du-Milieu. C’est Clémentine Vallélian, une future étudiante des Ponts-de-Martel qui en est responsable. Ce vendredi, elle est allée poser avec l’aide de Michel Blant, un des responsables du projet pour la Suisse romande, une dizaine de tunnels à traces. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus