Action de protestation chez OVS

Des vendeuses de l'enseigne de vêtements OVS à La Chaux-de-Fonds et à Peseux se sont mobilisées ...
Action de protestation chez OVS

Des vendeuses de l'enseigne de vêtements OVS à La Chaux-de-Fonds et à Peseux se sont mobilisées lundi, avec l'aide du syndicat Unia, pour dénoncer la fermeture des boutiques du groupe en Suisse

A La Chaux-de-Fonds, les vendeuses ont arboré un masque à l'effigie du directeur général d'OVS, Stéfano Beraldo. A La Chaux-de-Fonds, les vendeuses ont arboré un masque à l'effigie du directeur général d'OVS, Stéfano Beraldo.

Action de protestation chez OVS. Des vendeuses de l’enseigne de vêtements vouée à fermer ont fait part de leur mécontentement lundi aux alentours de midi dans les magasins de La Chaux-de-Fonds et de Peseux. Soutenues par le syndicat Unia, elles ont tendu un message à leurs clients pour déplorer la façon dont la direction a biffé leur emploi.

Le groupe OVS prévoit de fermer les 140 boutiques en Suisse qu’il avait reprises des mains de Charles Vögele. Cette décision affecte quelque 1'150 employés. Quatre magasins sont concernés dans le canton de Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds, à Neuchâtel, à Marin et à Peseux. /lgu-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus