Le retour des épouvantails

Les Planchettes sont envahies par des épouvantails de toutes les formes et toutes les couleurs ...
Le retour des épouvantails

Les Planchettes sont envahies par des épouvantails de toutes les formes et toutes les couleurs. Une exposition à découvrir jusqu’au 20 octobre

Un épouvantail à vélo accueille les visiteurs dans le rond-point au centre du village des Planchettes. Un épouvantail à vélo accueille les visiteurs dans le rond-point au centre du village des Planchettes.

Les épouvantails font leur grand retour aux Planchettes. Deux ans après une première édition à succès, la commune des Montagnes neuchâteloises accueille à nouveau Chasse-moineaux et attrape-nigauds, une exposition d’épouvantails à découvrir le long des chemins dans et autour du village.

En 2016, plus de 10'000 personnes avaient fait le déplacement en quatre mois, à la grande surprise des organisateurs. Face à cette réussite, la manifestation voit plus grand. Cette année, deux sentiers accueillent plus d’une centaine d’épouvantails, contre 44 lors de la première édition.

Instigatrice de l’événement, Marianne Guignard revient sur l’origine de l’expo

Cette année, deux parcours sont prévus : 4,8 kilomètres dans le village, accessibles à pieds y compris avec des enfants mais en partie seulement pour les personnes à mobilité réduite. « Nous sommes dans une commune rurale, sur un terrain passablement accidenté. Il n’a pas été possible de faire une boucle où nous serions entièrement sur la route. Nous devons emprunter des sentiers qui ne sont pas praticables en fauteuil roulant », explique Alain Meyrat, membre du comité.

 

En France voisine

Le deuxième sentier emmène les promeneurs au bord du Doubs sur un peu plus de trois kilomètres, réservés aux bons marcheurs. Avec une demi-douzaine d’épouvantails installés sur le côté français de la rivière, le thème de ce parcours était tout trouvé : l’histoire de la contrebande dans la région.

Le vernissage de l’exposition a lieu samedi dès 11h, avec discours, poésies, musiques et contes. Les épouvantails sont à découvrir jusqu’au 20 octobre, dernier jour de l'exposition autour d’une torée géante.

La visite est gratuite mais il est possible d’apporter son soutien en versant une obole dans un tronc le long du parcours.

En raison du nombre limité de places de parc, les organisateurs recommandent aux visiteurs d’emprunter les transports publics, surtout pour le vernissage de samedi. Il est également possible de rejoindre Les Planchettes à pied depuis La Chaux-de-Fonds. /mwi


Reportage vidéo réalisé lors de l'édition 2016


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus