Jean-Philippe Patthey à l’assaut du Yukon

Nouveau périple pour Jean-Philippe Patthey. Le Brévinier part ce dimanche pour la Colombie ...
Jean-Philippe Patthey à l’assaut du Yukon

Nouveau périple pour Jean-Philippe Patthey. Le Brévinier part ce dimanche pour la Colombie britannique avec comme objectif la descente la rivière Yukon en kayak jusqu’à la mer de Béring. Une balade de 3200 km

Jean-Philippe Patthey est parti en repérage sur la rivière Yukon l'an dernier. (J.-P. Patthey) Jean-Philippe Patthey est parti en repérage sur la rivière Yukon l'an dernier. (J.-P. Patthey)

Ça l’a pris en 1985, lorsqu’il a décidé de parcourir à la force du mollet Paris-Dakar, par équipe et en relai. Trente-trois ans plus tard, ça ne l’a toujours pas quitté. À 67 ans, Jean-Philippe Patthey a encore soif d’aventures.

Après avoir avalé des milliers de kilomètres et un nombre incalculable de cols à vélo, le Brévinier change de moyen de transport. C’est en kayak qu’il va descendre la rivière Yukon, au départ du lac Bennet, en Colombie britannique.

Unpériple de 3'200 kilomètres jusqu’à la mer de Béring que le Neuchâtelois espère boucler en 2 ou 3 mois, selon les conditions.

S’il a décidé de troquer son vélo contre un kayak, c’est que Jean-Philippe Patthey commence à trouver dangereux de circuler en deux roues, eu égard notamment au nombre croissant de véhicules à moteur qui emprunte le moindre tronçon goudronné. Et puis, ramer plutôt que pédaler sied mieux à sa santé, lui qui a subi il y a quelques années une opération cardio-vasculaire avec multiples pontages.

Jean-Philippe Patthey décolle ce dimanche pour Whitehorse au Canada. Il devrait monter à bord de son kayak le 25 juin, non sans avoir fait un passage à pied par le col du Chilkoot, sur les traces des chercheurs d’or. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes