Buskers Festival : une édition très locale et dansante

Deux tendances vont se dégager de la 29e édition du Buskers Festival. La manifestation qui ...
Buskers Festival : une édition très locale et dansante

Deux tendances vont se dégager de la 29e édition du Buskers Festival. La manifestation qui aura lieu du 14 au 19 août, à Neuchâtel et à Marin, fera la part belle à la danse et aux groupes régionaux

De la danse et du local. Le comité d’organisation du Buskers Festival a présenté vendredi la programmation de sa 29e édition. Ce nouveau cru se distingue par un nombre plus élevé de groupes régionaux et de spectacles de danse. Ils seront au total une vingtaine à se produire, du 14 au 18 août, sur la zone piétonne de Neuchâtel et le 19 août à La Ramée à Marin.

 

Peu de changements structurels

Le festival de la musique de rue neuchâtelois variera assez peu sa formule par rapport à la précédente édition. Le Temple du Bas accueillera une fois encore plusieurs productions pour offrir au public, assis et à couvert,  une ambiance plus intimiste. Ce sera également le cas au Péristyle de l’Hôtel de Ville et à la Maison du Concert. Par ailleurs, cette dernière proposera désormais une zone couverte pour pouvoir abriter le public en cas de ciel capricieux. Par contre, la Cour des contes ne sera pas renouvelée. L’organisation a préféré y mettre un terme ne trouvant pas de lieu suffisamment calme pour l’accueillir.

 

Un nouveau « sponsor »

Bonne nouvelle pour le Buskers Festival qui est désormais reconnu comme une association d’utilité publique. Ne dépassant pas les 150'000 francs de chiffre d’affaires, la manifestation sera exonérée de TVA, ce qui devrait se traduire par une économie de plus de 7'000 francs. /dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus