Licenciements chez TransN confirmés

Les deux contrôleurs que TransN a licencié ne seront pas réintégrés. La compagnie de transports ...
Licenciements chez TransN confirmés

Les deux contrôleurs que TransN a licencié ne seront pas réintégrés. La compagnie de transports publics neuchâtelois a répondu au millier de pétitionnaires qu’elle comptait toujours externaliser ce mandat

Les contrôles seront toujours externalisés au Val-de-Travers comme ailleurs dans le canton. Les contrôles seront toujours externalisés au Val-de-Travers comme ailleurs dans le canton.

TransN ne veut pas réintégrer les contrôleurs licenciés. 

Les transports publics neuchâtelois ont répondu aux pétitionnaires que la compagnie ne souhaitait pas réengager les deux employés virés cet hiver. TransN a externalisé le contrôle des trains à des sociétés de sécurité privée. Une situation qui ne convient pas aux pétitionnaires : plus de 1'000 neuchâtelois ont adressé une pétition à la direction de TransN.

Pétition qui restera donc lettre morte, puisque le Conseil d’Etat neuchâtelois « n’a même pas pris la peine d’accuser réception » de la pétition, indique le POP du Val-de-Travers, qui a organisé la récolte de signatures. /aju-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus