Des parents démunis à Peseux

Une décision inacceptable qui ne prend pas en compte le bien-être psychologique des enfants ...
Des parents démunis à Peseux

Une décision inacceptable qui ne prend pas en compte le bien-être psychologique des enfants. Plus de 80 parents d’élèves de Peseux sont prêts à aller jusqu’au bout pour éviter la fermeture annoncée pour la rentrée d’août d’une classe de 7e Harmos au collège des Guches

Les élèves sont sous le choc. Ils ne veulent pas être séparés de leurs amis. Les élèves sont sous le choc. Ils ne veulent pas être séparés de leurs amis.

La décision de fermer une classe de 7e Harmos au collège des Guches à Peseux met certains parents dans le désarroi. Plus de 80 d’entre eux se sont regroupés dans un Comité citoyen pour faire entendre leur voix. Il a, entre autres mesures, écrit une lettre à Monika Maire-Hefti, chef Département de l’éducation. Il souhaite savoir si l’éorén (L’École obligatoire région Neuchâtel), lui a bel et bien adressé une demande de dérogation pour maintenir cette classe, alors même qu’elle a validé cette décision. En cas de fermeture, 12 élèves seront déplacés à Neuchâtel et Corcelles-Cormondrèche. Une décision qui met les élèves et parents dans une situation de désarroi, et pas seulement ceux concernés par un transfert. Écoutez les témoignages de ce papa :

Quant au Conseil communal de Peseux, il a demandé une rencontre avec l’éorén. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus