Une nouvelle balade interactive à Neuchâtel

Une offre touristique d’un nouveau genre voit le jour dans la capitale cantonale. L’application ...
Une nouvelle balade interactive à Neuchâtel

Une offre touristique d’un nouveau genre voit le jour dans la capitale cantonale. L’application Totemi, développée dans la région, permet aux visiteurs de découvrir Neuchâtel avec leur téléphone de façon ludique

Les totemis ont fleuri dans les rues de Neuchâtel. Les totemis ont fleuri dans les rues de Neuchâtel.

Vivre à Neuchâtel à la Belle époque grâce son smartphone. L’impensable d’un point de vue temporel est désormais possible. L’application Totemi, développée dans la région par la société « Talk to me », permet désormais aux visiteurs de découvrir d’une nouvelle manière la capitale cantonale, agrémentée de ses habits d’autrefois.

Equipés de smartphones, les badauds sont appelés à retrouver les totemis, soit des petits boîtiers qui envoient des informations sur l’histoire de la visite lorsqu’on s’en approche.

L’histoire qui compose cet itinéraire, intitulée « Les fantômes de la Belle époque » a été conçue par la réalisatrice Orane Burri. Le comédien Raphaël Tschudi y tient le rôle principal. Elle emmène le visiteur dans les rues de Neuchâtel à partir de la place du Port. Ludique, mais aussi enrichissante sur le plan historique et patrimonial, elle convient à toute la famille selon ses concepteurs.

 

La technologie Totemi est déjà en place dans d’autres lieux du canton. Les visiteurs du Laténium et du village de Môtiers peuvent déjà s’y promener de manière interactive. /comm-lre

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus