H+H, le canton rend son rapport

L’initiative H+H peut aller de l’avant. Le Conseil d’Etat neuchâtelois a adopté le rapport ...
H+H, le canton rend son rapport

Le rapport du Conseil d'Etat pour la mise en œuvre de l'initiative H+H est prêt. Il sera soumis au Grand Conseil avant la pause estivale

L’initiative H+H peut aller de l’avant. Le Conseil d’Etat neuchâtelois a adopté le rapport qu’il va soumettre au Grand Conseil avant la pause estivale. Comme annoncé en novembre de l’année passée, le gouvernement propose la création de trois sociétés anonymes chargées d’exploiter les hôpitaux de La Chaux-de-Fonds, de Neuchâtel et celui de réadaptation-soins palliatifs de portée cantonale. Ce dernier sera situé sur les sites du Locle et de Landeyeux. Le Conseil d’Etat appelle par ailleurs au rejet de l’initiative « Pour une maternité dans les Montagnes neuchâteloises ».

Sur le plan financier, l’exécutif cantonal va soumettre plusieurs décrets au Grand Conseil pour un montant total de 240 millions de francs. Cette somme doit permettre la reprise des dettes de l’HNe, la capitalisation de la nouvelle SA des Montagnes neuchâteloises, la reprise de bâtiments et la conduite du projet ces prochaines années. Seuls 6,3 millions de francs représentent de nouvelles dépenses.

On sent une certaine inquiétude de la part du Conseil d’Etat concernant la sécurité sanitaire, qui reste sa priorité. Pour la garantir, il propose de charger les futurs organes des nouvelles entités d’assurer la complémentarité et les partenariats nécessaires, aussi bien entre les hôpitaux publics que privés.

En ce qui concerne l’initiative pour une maternité dans les Montagnes, elle coûterait 2 millions de plus par année aux contribuables. Outre le coût, elle aurait pour conséquence l’abandon des prestations de néonatalogie et d’obstétrique spécialisée. Ce qui veut dire que tous les prématurés et les nouveau-nés malades devraient être pris en charge hors canton. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus