Un polyglotte s'invite en classe

Jusqu'au 25 mars, la 23e édition de la Semaine de la langue française et de la francophonie ...
Un polyglotte s'invite en classe

Jusqu'au 25 mars, la 23e édition de la Semaine de la langue française et de la francophonie s'installe en Suisse et dans d'autres régions du monde. Des ateliers pédagogiques sont organisés

Monia Lajnef, enseignante, et Cesco Reale, polyglotte, ont animé un atelier au collège de l'Ouest de La Chaux-de-Fonds. Monia Lajnef, enseignante, et Cesco Reale, polyglotte, ont animé un atelier au collège de l'Ouest à La Chaux-de-Fonds dans le cadre de la SLFF.

La 23e édition de la Semaine de la langue française et de la francophonie s'installe en Suisse jusqu'à dimanche. Cette année, les francophonies d'Amérique sont mises à l'honneur : Louisiane, Guyane française ou encore Québec. 

Des ateliers pédagogiques sont organisés dans les classes pour l'occasion. A La Chaux-de-Fonds, Cesco Reale, polyglotte, a proposé aux élèves de 10 à 11 ans des ateliers multilingues. Les élèves ont été sensibilisés à l'utilité du français pour comprendre d'autres langues et aux particularités phonétiques du français nord-américain. Ils ont fait part de leur enthousiasme et mis en avant leurs propres langues maternelles.

Monia Lajnef, enseignante à l'initiative de cet atelier, parle elle-même 7 langues. La Semaine de la langue française et de la francophonie est pour elle l'occasion d'apprendre les langues de façon ludique et d'ouvrir l'horizon culturel des élèves. /mmi

Monia Lajnef explique les vertus de l'apprentissage des langues étrangères à l'école. Un sujet de Marceline Michon.

Comment parle-t-on le Français en Suisse et à Neuchâtel? Réponse de Cesco Reale, polyglotte et habitant de Neuchâtel.

Cesco Reale est intervenu dans une classe du collège de l'Ouest à La Chaux-de-Fonds. Et s'il a proposé aux élèves de s'intéresser aux langues étrangères pour parler du Français, c'est pour une raison précise.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus