Bilan sécuritaire à Val-de-Ruz

Police, pompiers, ambulanciers, protection civile, salubrité publique ou prévention incendie… ...
Bilan sécuritaire à Val-de-Ruz

Val-de-Ruz tire le bilan sécuritaire de l'année 2017. La région, plutôt tranquille, a tout de même connu un homicide, le démantèlement de deux plantations de cannabis et un accident de parapente sur le toit d’une entreprise à Fontainemelon

 photo d'archives

Police, pompiers, ambulanciers, protection civile, salubrité publique ou prévention incendie… La commune de Val-de-Ruz a tiré le bilan sécuritaire de l’année 2017 jeudi soir.

Si la région reste une zone plutôt tranquille, on rappellera tout de même cet homicide, intervenu en septembre dernier dans le centre de requérants d’asile de Fontainemelon.

Au chapitre stupéfiants, la police neuchâteloise peut se targuer d’avoir démantelé deux plantations et de cannabis avec trafic et ramification dans des cantons voisins.

Parmi les 4269 missions assurées par les ambulances Roland en 2017, le chef de service a mis en exergue ce parapentiste qui s’est écrasé sur le toit de l’entreprise ETA, en octobre dernier.

Le commandant du service de défense incendie a rappelé le feu qui a ravagé en avril le centre forestier de Montmollin. Laurent Vuilleumier a pointé du doigt le problème d’alimentation en eau rencontré à cette occasion : entre la borne hydrante la plus proche et le bâtiment à la proie des flammes, les pompiers ont dû composer avec une voie de chemin de fer. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus