La tempête Eleanor laisse encore des traces en forêt

La tempête Eleanor a provoqué la chute de quelque 19'000 mètres cubes de bois dans le canton ...
La tempête Eleanor laisse encore des traces en forêt

La tempête Eleanor a provoqué la chute de quelque 19'000 mètres cubes de bois dans le canton de Neuchâtel. La plupart des sites ont été sécurisés mais la prudence reste de mise en forêt

Dégâts suite au passage d'Eleanor Une illustration des dégâts qu'avait provoqué la tempête Eleanor (photo d'archives).

Des souches à terre et des arbres déracinés appuyés sur d’autres : la tempête Eleanor laisse encore quelques cicatrices derrière elle, un peu plus de deux mois après son passage dans le canton de Neuchâtel. Les travaux d’assainissement se poursuivent en forêt, même si la plupart des sites ont été sécurisés selon Pierre Alfter, gestionnaire cantonal des forêts.

Au total, 19'000 mètres cubes de bois sont tombés début janvier sur sol neuchâtelois. Les dégâts sont ainsi environ 10 fois moins élevés que ceux provoqués par Lothar en 1999. La tempête Eleanor a surtout provoqué des dégâts en amont du village de Buttes, ainsi que dans la côte de Biaufond.

Contrairement à la Ville de Neuchâtel qui teste l’implantation de nouvelles essences mieux à même de résister aux changements climatiques, à l’image de pins parasols plantés dans le port de Serrières, le Canton mise sur une adaptation des forêts en favorisant une diversité des essences et des soins ciblés.

Pierre Alfter, gestionnaire cantonal des forêts:

Pour faire face aux tempêtes, le sapin blanc est par exemple mieux armé que les résineux, grâce à son fort enracinement. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus