Sale temps pour les forains de la Place du Port

Les carrousels de la Place du Port déserts pour les vacances du 1er mars : le public était ...
Sale temps pour les forains de la Place du Port

Les carrousels de la Place du Port à Neuchâtel déserts pour les vacances du 1er mars: le public était aux abonnés absents à cause de la neige et du froid

Daniel Jeanneret et Charlotte Tissot, délégués des forains Daniel Jeanneret et Charlotte Tissot, délégués des forains neuchâtelois, n'ont pas le cœur à la fête.

La météo exécrable des vacances du 1er mars a fait fuir le public des carrousels de la Place du Port à Neuchâtel. Les forains craignent que les répercussions financières d’un tel revers se fassent ressentir tout au long de la saison. Charlotte Tissot, déléguée des forains neuchâtelois et tenancière des auto-tamponneuses, a pour l’heure à peine remboursé le quart de ce que lui coûte son emplacement: 3'600 francs la location pour deux semaines. A cela s’ajoutent les frais d’électricité et du personnel.

 

Coup de pouce de la Ville attendu

Selon Daniel Jeanneret, responsable des forains du canton de Neuchâtel, ce « fiasco » est inédit depuis 50 ans. Pour compenser une partie des pertes financières, les forains demandent à la Ville de prolonger leur présence au bord du lac d’une semaine, soit jusqu’au 18 mars. La décision devrait être rendue ce mardi. /mmi

Charlotte Tissot, déléguée des forains neuchâtelois et tenancière des auto-tamponneuses, fait le bilan de sa présence à la Place du Port pour le 1er mars.

Daniel Jeanneret demande à la Ville de prolonger la location des emplacements.


Actualisé le

 

Actualités suivantes