Peseux se penche sur son avenir

Peseux prend le taureau par les cornes. La commune veut réfléchir à son avenir en termes de ...
Peseux se penche sur son avenir

Peseux veut juguler le trafic qui transite quotidiennement par la commune et orienter son développement urbain dans une optique qualitative du futur aménagement territorial. Le législatif a voté jeudi soir un crédit d’étude de 130'000 francs dans ce sens. A plus long terme, l’objectif reste la réalisation d’un tunnel de contournement

Peseux souffre du trafic routier. Graphique : Commune de Peseux. Peseux souffre du trafic routier. Graphique : Commune de Peseux.

Peseux prend le taureau par les cornes. La commune veut réfléchir à son avenir en termes de mobilité et d’aménagement du territoire. Près de 19'000 véhicules utilisent quotidiennement la H10 et 8'500 empruntent l’avenue Fornachon. Cela en fait l’une des communes les plus traversées du canton. D’où la volonté de prendre des mesures de modération du trafic dans le court et moyen terme et l’espoir de réaliser dans une quinzaine d’années un tunnel de contournement.

L’objectif est donc de juguler l’augmentation du trafic. Le législatif a adopté jeudi soir à l’unanimité une demande de crédit d’étude de 130'000 francs pour la 1ère étape de la révision du plan d’aménagement communal ; une décision qui s’inscrit à la suite d’un premier rapport stratégique adopté en septembre.

Le plan d’aménagement local se penche par exemple sur la mobilité douce et apporte des pistes de réflexion. En parallèle, Peseux établit également un plan directeur sectoriel. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie, par exemple dans le centre historique de la localité, entre le Temple, la Place de la Fontaine et Cap 2000. Du coup, trois acteurs sont appelés à définir leurs attentes respectives d’ici au mois d’avril : la commune, Migros et Cap 2000. Ces attentes seront retranscrites dans un rapport qui servira de base de discussion entre les trois partenaires. Peseux souhaite notamment réaliser des salles de gymnastique au sud de la Migros, sur un terrain qu’elle possède déjà. Les modifications concrètes seront ensuite soumises au Canton et au législatif subérieux. Interviendront ensuite la mise à l’enquête publique et les demandes de crédits. Si tout se passe bien, les travaux seront réalisés dans un délai de 4 à 5 ans.

 

Le tunnel comme objectif

En toile de fond, la commune de Peseux et ses voisines de Neuchâtel et de Corcelles-Cormondrèche souhaitent la réalisation d’une route de contournement. Les 19'000 véhicules par jour provoquent de nombreux bouchons au sein de la localité. Le tunnel est inscrit dans le troisième programme d’agglomération remis à la Confédération. Il est devisé à 170 millions de francs. Peseux table sur une réalisation d’ici une quinzaine d’années. Evidemment, il faudra d’ici-là convaincre le Canton et la Confédération.

Tout un programme ! /aju

Dans son plan d'aménagement, Peseux veut revoir sa mobilité. Graphique: commune de Peseux. Dans son plan d'aménagement, Peseux veut revoir sa mobilité. Graphique: commune de Peseux.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus