Vaincre la peur de jouer devant un public

Des airs de flûte et de clarinette qui s’entremêlent. Environ 70 musiciens ont pris part au ...
Vaincre la peur de jouer devant un public

Des airs de flûte et de clarinette qui s’entremêlent: environ 70 musiciens ont pris part au 12e Concours neuchâtelois des solistes et ensembles samedi au Locle

Anaëlle Ruedin aux côtés de son professeur. Anaëlle Ruedin aux côtés de son professeur.

Vaincre le stress et conserver le plaisir de jouer. Environ 70 musiciens neuchâtelois de 8 à 66 ans ont pris part au 12e Concours neuchâtelois des solistes et ensembles samedi au Locle. Les participants étaient appelés à jouer devant un jury mais aussi devant le public.

Anaëlle Ruedin, âgée de 10 ans et membre de la fanfare Béroche-Bevaix, s’est lancée dans l’interprétation de trois morceaux avec sa clarinette. Elle livre ses impressions après être passée devant le jury. Anaëlle est au côté de sa maman Virginie :

Le jury était composé de deux membres, parmi lesquels Martial Rosselet, professeur au conservatoire et membre de la commission musicale de l’Association cantonale des musiques neuchâteloises. Il évoque les critères pris en compte pour évaluer les candidats :

Pour Martial Rosselet, tout passage sur scène s’accompagne d’un certain stress mais qu’il faut apprendre à transformer en énergie positive.

Ce concours est l’occasion de promouvoir la musique auprès des jeunes, ajoute Sébastien Chételat, président central de l’Association cantonale des musiques neuchâteloises. « Même si les effectifs des sociétés sont en augmentation, il faut continuer de se battre », dit-il.

A l'issue de ce concours, deux candidats ont obtenu le droit de représenter le canton de Neuchâtel au Prix suisse de la musique à Aarau. Il s'agit de Corentin Jeannottat de la Cécilienne au Landeron, avec sa clarinette, et de Mathieu Saa du Wind Band neuchâtelois au tuba. Palmarès complet ici. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus