Niels Rosselet Christ se retire de No-Billag

Le député UDC se retire du comité neuchâtelois No-Billag dont il était le co-président. L'élu ...
Niels Rosselet Christ se retire de No-Billag

Le député UDC, Niels Rosselet Christ, se retire du comité neuchâtelois No-Billag dont il était le co-président. L'élu vallonnier l'a fait savoir à nos confrères de Canal Alpha

 Niels Rosselet Christ a annoncé son retrait du comité de campagne de No-Billag à nos confrères de Canal Alpha.

Niels-Rosselet Christ quitte le comité neuchâtelois de No-Billag. Le député UDC en était le co-président. Nos confrères de Canal Alpha annoncent ce lundi soir avoir reçu un communiqué adressé à la direction de la chaîne, dans lequel le politicien vallonnier explique son choix. Il invoque essentiellement un manque de disponibilité. Niels Rosselet Christ dit se réjouir du débat lancé par l’initiative censée combattre un système onéreux et peu adapté aux modes actuels de consommation, tout en exprimant son désir de « préserver les médias régionaux (…) dont le travail représente une plus-value pour la vie politique, associative, sportive et culturelle. ». Le commentaire de Gabriel de Weck:

Depuis plusieurs semaines le vent tourne. Pas un jour sans que les rangs du non à No-Billag ne se renforcent : Villes, Canton, milieux patronaux, syndicats, sportifs, acteurs de la culture. Ils sont tous unis pour mettre en garde la population : un oui signifierait la disparition de Canal Alpha et la mise en péril de RTN. Il n’y a guère que l’UDC neuchâteloise et certains jeunes PLR pour ne pas entendre cet appel solennel et rare d’une collectivité attachée à la proximité et soucieuse de maintenir en vie les rares instances capables de lui donner une voix, un visage, à savoir les médias régionaux. Heureusement, toute bataille a ses déserteurs. Niels Rosselet Christ quitte la co-présidence du comité de campagne en laissant les siens patauger dans leurs mirages de plan B. Moins par conviction que pour une raison de disponibilité. Bien sûr. Plus le temps d’avoir tort face à tout le monde, tandis que les sondages implacables prédisent la défaite. Décidément le vent tourne, et avec lui les girouettes.

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus